UTILISEZ UNIQUEMENT LE NAVIGATEUR EDGE ULTRA RAPIDE POUR L' AFFICHAGE ET VOGUER DANS NOTRE LABYRINTHE

mon manque d'imagination garde intacts mes souvenirs la vie est incompréhensible l' Art un peu moins

Sensation 
Arthur Rimbaud
dit par Tenebræ

                                                  .                                                

 

 

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, – heureux comme avec une femme.

                                                         .

 

in memoriam Bud

1937-2021

 

Piano : Verna A. Nisus

.

Déplacement du TempsRegards : Soudain présents ils vous dévisagent la femme en vert se voit sur le pilier  Tenebræ est avec eux à une soirée au Pré-Catelan d'Henri Gervex.