UTILISEZ PLUTÔT LE NAVIGATEUR EDGE ULTRA RAPIDE POUR VOGUER DANS NOTRE LABYRINTHE

~ Chapitre 1er : Parc des Avalanches ~

1ère rencontre de Simon avec petite Fée Baby)(Lala

(suite)

 

                                                                                                                               .

 

Simon n'était pas certain du tout de pouvoir bien courir tout en mangeant la tarte à l'orange, et pas non plus certain de bien la savourer en courant.
Aussi Simon opta pour le meilleure moitié de la solution : Aller paresseusement s'assoir sur un banc pour déguster la tarte à l'orange de Baby Lala.


Simon grimpa sur un petit promontoire où justement il y avait un banc face à la Baie, et il commença enfin à manger cette tarte à l'orange qui lui faisait tant envie tout en contemplant l'océan baigné de soleil et les îles Izar
et Mirfak à l'horizon qui, de chaque coté de la Baie, semblaient en être les gardiennes souveraines  et les Déesses majestueuses.

 

La plus grande des deux, l'île Mirfak, était inhabitée, indocile, d'une nature sauvage escarpée, impénétrable et qui, en plus, était toujours entourée de courants marins si dangereux qu'il fallait demander une autorisation des mois à l'avance pour pouvoir l'accoster. Son climat n'était guère plus avenant : certaines nuits on pouvait la voir se consteller d'éclairs et toute chargée d'électricité. Les pêcheurs en avait très peur et l'appelaient, en raison de son nom, l'Ile de la Fakir maudite !

 

L'île Izar, dix fois plus petite était au contraire toute joyeuse et son petit village Alzirr, très fleuri et commerçant, faisait la joie des touristes respectueux de son univers de traditions si attachantes.

 
"Décidément c'est ma journée !" se dit Simon en voyant qu'une personne venait de se placer juste devant lui pour admirer elle aussi le paysage, et lui bouchait ainsi maintenant toute la vue !


Simon n'en revenait pas ! Quel sans-gêne ! Mais Simon tout en finissant sa tarte à l'orange fit une observation singulière : la robe d'été et les cheveux de cette personne étaient exactement de la même couleur que la tarte qu'il venait de manger.

"Allez hop !" se dit Simon "Quittons hélas cet endroit : il est temps de se remettre au travail".


Il décida de passer par la plage pour rentrer et, alors qu'il marchait, Simon se retourna pour voir si la personne en orange était allée s'assoir sur le banc qu'il venait de quitter, et quelle ne fut pas sa surprise de voir qu'elle était en train de prendre en photo le banc vide comme si il s'agissait d'un meuble précieux et rare !

 

Et c'est en sortant de sa poche son petit calepin pour noter cela que Simon fut stupéfait de le voir tout enserré dans les charms de Baby lala !!!
                           

 

 

                                              .