UTILISEZ PLUTÔT LE NAVIGATEUR EDGE ULTRA RAPIDE POUR L' AFFICHAGE ET VOGUER DANS NOTRE LABYRINTHE

Bad songs are in love
somewhere
somehow

They have known so much
about
your heart

 

They love so much to die on your lips,
be the first on your list !

 

They hide in your hair,
glide on
your nose

And they close your eyes
under your moonlight

They are so pretty sure to disguise
the necklace of your smile

 

I jealous them a lot !
you know !
And sure I would give anything 
to live their lives !

Could I be just as bad
as all these songs
Ho !... just so bad !

And so far away
from our
Milky Way

One by one, alone, 
all stars 
collide...

They never had a breath of fresh air
the warm breeze in your hair

 

Bad songs are in love
somewhere
somehow

They have known so much
about
your heart

They love so much to die on your lips,
be the first on your list

 

But I jealous bad songs !
you know !
And sure I would give anything
to live their lives !

Could I be just as bad
as all these songs
Ho !... just so bad !

... ... ... Is it so to be in love ?.

                                                                   L' Air de Paris  © 2020

                                                                                .

Bad Songs are in Love

gros déj chez LVMH

ne tombe pas petit oiseau

tu risques de tomber de haut ! :D

Passage Benardaky

                                                     .

                                                                      

Avec Manon au marché.

 

D'abord que les choses soient bien claires : Il y a une neutralité chez Manon qui est reposante. Avec elle pas de mots inconsistants qui dépassent des phrases, Manon ne s'éparpille pas, ses gestes ordonnés sont à l'image des choix qu'elle formule : rigueur et précision mèneront sa conduite en toutes choses.

 

Exemple : À la boulangerie où Manon se décide vite.

"Un pain s'il vous plait. Oh et puis, vous le couperez en 2. Ce sera parfait. Oui. Je vous remercie. "

 

En sortant, rue Rachel et même ensuite dans le Parc du Belvédère que nous traversons pour aller chez ses parents je goûte encore son "Ce sera parfait" comme un bonbon. 


Un autre exemple ?

Tenez : Hier nous traversions le Passage Benardaky lorsque Manon me dit devant Chez Vinciane :

"Tiens ! Tu vois, regarde : le Jersey ça va avec tout, c'est indémodable."


Je n'en suis pas revenu.

Et j'en reste admiratif : Comment sait-elle tout ça  ?!?!.


Nous longeons le lac. À cette heure le soleil fait miroiter la surface de l'eau et je propose à Manon de nous assoir quelques instants sur un banc mais Manon m'arrête net : "Mes parents nous attendent voyons !

Et tu as promis d'aider Camille pour son solfège et ses maths. Midi 1/4 déjà ?!?! Non vraiment ! Ce n'est pas raisonnable et c'est surtout bien inutile. Ho ! Et puis tu aurais pu mettre une autre chemise. Quand même..." 

                                                                                  Oui j'aurais pu.

 

 

 

                                                       .

Il ne faut jamais solder l' Amour :

les sentiments, précieux, ne sont jamais trop chers.

Enfin j'espère !  :D